Documentaire / France, Madagascar

MAHALEO

Les chansons des Mahaleo ont été le levain du soulèvement de 1972 qui a provoqué la chute du régime néo-colonial à Madagascar. Aujourd’hui, elles continuent de bercer la vie des Malgaches.

ANNÉE
RÉALISATION
SCENARIO
AVEC
FICHE TECHNIQUE
DATE DE SORTIE

2004

Cesar PAES et Raymond RAJAONARIVELO

1h42 – Couleur – 1.85 – Dolby Digital 5.1

13 Mai 2022

GENÈSE DU PROJET

La parole au réalisateur Raymond Rajaonarivelo: “Je suis de la même génération que les musiciens de Mahaleo. A l’époque, comme tous les ados malgaches d mon âge, j’ai été bercé par leurs chansons. On les a utilisées pour quelques aubades au clair de lune; partout où nos morceaux de vies devenaient importants, leurs mots et leurs mélodies étaient sur nos bouches. Plus tard j’ai fait la connaissance de Bekoto qui m’a présenté au groupe. C’était une rencontre comme on en rêve avec toute la fierté qui l’accompagne; de simple fan je suis devenu un ami du groupe. Ce film, c’est pour partager toute l’humanité de leurs activités et la pure poésie de leurs chansons.” Cesar Paes ajoute : “les Mahaleo sont pour nous un révélateur de l’identité malgache. Le public malgache de tous les âges chante et mime les paroles des Mahaleo. Ils s’approprient leurs paroles; dans leur bouche elles sonnent juste, ce sont eux qui interpellent les politiciens ou les militaires”.

LES MAHALEO

Mahaleo a marqué durablement et profondément l’histoire de la chanson malgache. Profondément, parce qu’il y aura désormais un avant et un après Mahaleo. Et durablement, car en dépit de la quasi impossibilité de vivre à Madagascar de sa musique, les Mahaleo – qui n’ont pas voulu s’expatrier – sont toujours là…
Mahaleo, ce sont des textes d’une grande qualité poétique, simples et populaires, un contenu social fort, un souci d’humanisme et de défense de l’environnement (gravement menacé par la désertification), des musiques au charme envoûtant, aux mélodies somptueuses et puis des voix chaudes capables ensemble ou séparément, à plusieurs ou à tour de rôle, de susciter toutes sortes d’émotions, de la nostalgie à la révolte… Un cocktail au goût irrésistible, du protest song façon Océan Indien, quelque chose comme les Beattles revisités par Dylan ou Yupangui… à la sauce malgache.

CE QU'EN DIT LA PRESSE

AFRICULTURES.COM

Quel résultat ! Quelle beauté ! Tout converge dans ce film vers une émotion véritable.[…] Rien n’est en trop et rien n’est mièvre dans cette évocation de ce groupe […].On en sort non seulement riches de ce beau portrait de Madagascar aujourd’hui, mais aussi avec une furieuse envie de mieux connaître ce peuple et ce pays.

 

aVOIR-aLIRE.com

Une ode aux Malgaches, leurs luttes, leurs déboires, leur richesse, et un prodigieux voyage au coeur de leur île.[…] loin de paraître naïf, leur film, si poétique et humain, permet non seulement de comprendre tout l’impact des chants et des messages divulgués par les Mahaleo.

 

LE MONDE

(…) la recette avait fait florès avec les héros de Buena Vista Social Club, devenus stars internationales […]. Pourquoi ne pas renouveler l’expérience à Madagascar avec Mahaleo, le groupe qui a accompagné le mouvement indépendantiste malgache dans les années 1970 ?

 

LIBÉRATION

(…) ce film fouillé s’aparente à un fort intéressant docu-portrait de Madagascar.

 

TÉLÉRAMA

Les auteurs de ce documentaire vagabond ont eu la bonne idée d’éviter la voix off et de laisser les chansons imposer leur rythme et leurs paroles subversives, traduites en bas de l’écran. En voyant les jeunes Malgaches reprendre en choeur les refrains révolutionnaires pour narguer les militaires qui assistent au concert, la fonction cathartique de la musique s’impose, magnifiquement.